NOS APPRENTI(E)S TÉMOIGNENT

"NOUS NE SOMMES PAS TOUS CONFINÉs !

Alors que nous nous préparons progressivement au déconfinement, Tania, Mallaury, Pauline ou encore Solène, apprenties en CAP AEPE en crèche ou en BTS Diététique au sein d'une société de restauration d’un centre hospitalier sont sur le front depuis le début de la crise sanitaire.

 

Découvrez comment elles se sont adaptées aux mesures et contraintes drastiques et inédites pour pouvoir continuer à travailler en toute sécurité.

A gauche : Mallaury Wery ex-apprentie en CAP AEPE de l’UFA Saint Vincent de Paul (Soissons) ; diplômée aujourd’hui et en remplacement congé maternité à la Maison de la Petite Enfance de saint Quentin. A droite : Tania Mamert

Solène Bellanger, apprentie de l'UFA Saint Vincent de Paul de Beauvais en 2ème année de BTS Diététique pour une société de restauration d’un centre hospitalier 

Pauline Beaufremez, apprentie de l'UFA Saint Vincent de Paul de Soissons en CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance à la Crèche Aquarelle de l'Hôpital de Soissons. 

"Nous avons des masques et des gants à disposition dans la section mais nous n’avons pas reçu la consigne de les porter systématiquement. Ce n’est pas évident de les garder en permanence, surtout avec les bébés à qui cela peut faire peur de ne pas voir nos visages."

 

 

Tania Mamert, 24 ans, apprentie en CAP AEPE à la Maison de la Petite Enfance de Saint Quentin.

LIRE SON TÉMOIGNAGE 

" En ces temps compliqués, mon travail change, en effet. J’apporte mon aide dans les différents services aussi bien en ce qui concerne l’hygiène que la production. Nous travaillons en équipe réduite ce qui nous permet de respecter les nouvelles normes d’hygiène concernant ce virus. Nous prenons le temps de désinfecter les différents matériels qui circulent entre les étages et la cuisine de l’hôpital. 


Un service de vente à emporter a été mis en place afin d’éviter tout risque de contamination au self du personnel : infirmiers, médecin, administrateurs. De plus, un secteur COVID-19 a été ouvert ce qui nous oblige d’avoir un protocole strict de décontamination lors de la mise en plateau pour les patients. 

Le plus gros de ma mission lors de ce confinement consiste à installer des protocoles d’hygiène, mettre en garde des risques sanitaires, d’aider mes collègues dans leurs préparations."

Solène Bellanger, apprentie en 2ème année de BTS Diététique pour une société de restauration d'un centre hospitalier

"Pour notre sécurité et celle des enfants, nous portons des masques et nous restons en petits groupes (un groupe de grands et un groupe de bébés et moyens) qui comportent moins de dix enfants. Un lavage des mains est effectué dès leur arrivée à la crèche. Nous accueillons désormais les enfants dans le hall d’entrée. Les parents n’ont plus de patins pour rentrer dans la crèche, on leurs a fournis des sur-chausses.

 

Nous accueillons des enfants du personnel hospitalier que nous n'avons pas l'habitude d'avoir donc on doit s'adapter à eux et eux s'adapter à nous et à leur nouvel environnement. Nos enfants habituels ont les repas de la crèche et les occasionnels doivent ramener leurs propre repas pour respecter le régime alimentaire et intolérances de chacun.

 

Nous mettons maximum cinq enfants par table pour respecter les distances autorisées. Ils ont chacun leurs propre lit pour la sieste pour respecter les règles d’hygiène. Nous désinfectons les jouets utilisés dans la journée tous les soirs."

Pauline Beaufremez, apprentie en CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance à la Crèche Aquarelle de l'Hôpital de Soissons. 

Titre 1

Suivez-nous !

  • Black Facebook Icon
  • LinkedIn - Black Circle
  • Black Twitter Icon
  • CFARJB Insta
  • Black YouTube Icon

CFA Régional Jean Bosco

Siège : 10 rue Horus 59 650 Villeneuve d’Ascq

Antenne du siège : 43 rue Laurendeau  80 000 Amiens

L’opération Développeur.e.s de l’Apprentissage est cofinancée par l’Union Européenne, avec le Fonds social européen,

dans le cadre du Programme Opérationnel de l’Education et la Formation tout au long de la vie

L’opération « Passeport Vers l’Apprentissage » est cofinancée par l’Union Européenne avec le Fonds social européen et dans le cadre de l’Initiative pour l’Emploi des Jeunes

logo FSE HDF.jpg